Notre histoire



'En mémoire à une femme de courage...
Jeanne Bastin-Baltus'

Lorsque la 2ème guerre mondiale éclate, Jeanne -enceinte- se retrouve seule pour gérer la boucherie, son époux Charles Baltus, contraint de partir au front.
Femme de caractère, elle allie l’éducation de leur fils André et la gestion de la boucherie créée en 1908.
Après 5 années en tant que prisonnier de guerre, Charles revient et ensemble avec Jeanne, ils assurent la continuité de la boucherie Baltus-Bastin.

André leur fils, prend la relève de la boucherie familiale le 1er Avril 1976 avec son épouse Alix.
Leur fils Marc, épaulé de sa femme Nathalie, leur succède, ensuite le 1er Avril 1997.

Aujourd’hui, c’est au tour de Neal, leur fils ainé, de reprendre le flambeau.
Cette fois-ci, il ne s’agit pas de poursuivre et de continuer à développer la boucherie,
mais d’ouvrir un établissement qui offre une cuisine dite "plaisirs".
Amoureux de la viande de père en fils, de mère en fils, cette cuisine dite "plaisirs" est agrémentée d’une sélection de viandes d’exception et surtout d’un mode de cuisson de celles-ci, inimitable avec le four Josper.
Cette viande de qualité provient de la boucherie Baltus, toujours aujourd’hui tenue par Marc, Nathalie et leur 2ème fils, Greg, au cœur de La Roche.

C’est pour rendre hommage à Jeanne, cette femme battante, ce pilier pour la famille Baltus qui a permis d’instaurer et de faire perdurer leur esprit entrepreneur depuis plus d’un siècle,
que les Baltus ont baptisé cet établissement de choix, du nom de ‘Signé Jeanne’.